Fashion

DIY couture : Mon joli maillot de bain blanc

Hello ! La période estivale touche bientôt à sa fin, mais il est encore temps de profiter du soleil et d’enfiler son maillot de bain. Aujourd’hui, je partage le deuxième, et certainement le dernier maillot de bain, cousu pour cette saison.

J’ai passé de nombreuses heures sur l’internet pour trouver la perle rare. Après une overdose de consultation de sites de lingerie, j’ai enfin trouvé l’inspiration. Ma réalisation devait inclure une culotte haute pour marquer la taille et pour le haut une brassière pour un côté casual.

C’est à la plage de Mer-les-bains, en Baie de Somme, que mon staff de talentueuses photographes et moi-même, avons shooté cette dernière création (quelques clichés ont été réalisés chez moi).

Ce fut un véritable plaisir de redécouvrir ce petit coin de paradis à deux heures de la maison. Avec ses vastes étendues de plages de galets, son eau cristalline et ses falaises environnantes, les plages de la côte possèdent ce « je ne sais quoi » qui nous ont permis de déconnecter de notre quotidien.

A la recherche du modèle idéal

La culotte taille haute : un incontournable !

Depuis deux ans, la culotte taille haute est un véritable must have. Et pour cause : son côté vintage apporte un aspect chic à la silhouette. Elle permet de l’allonger et d’amoindrir le petit ventre.

Finalement, la solution se trouvait sous mon nez, la culotte du maillot de bain Pilatus d’Opian, déjà réalisée, était parfaite ! La pratique de la couture peut se révéler fastidieuse, tout élément permettant d’en faciliter la pratique est bon à prendre.

Un haut de maillot de bain féminin

Ayant de la poitrine, le choix de la brassière était osé mais j’ai choisi de prendre le risque. Loin du modèle de brassière classique, j’ai fini par trouver une brassière à volants très féminine : celle du modèle Ursula de Make my lemonade ( une aubaine le patron est gratuit et est disponible ici ).

En général, j’apprécie la simplicité : les fanfreluches très peu pour moi ! Après de longs moments d’hésitation, j’ai finalement dépassé mes à priori de départ et sans prétention je suis ravie du résultat.

Le tissu blanc : un choix audacieux

Lycra à chevrons blanc, Pretty mercerie – Lycra blanc, Mondial tissus

Le choix du tissu

Une fois l’inspiration et la direction artistique trouvées, il ne me restait plus qu’à me mettre à la recherche du tissu adéquat.

J’ai eu un coup de coeur pour un lycra chevron blanc Pretty mercerie. La matière est fluide, agréable à travailler et la présence des chevrons apporte une touche originale et élégante au tissu.

Il est fréquent de couper la doublure dans le même tissu. Le tissu étant très fin, je vous le déconseille fortement, je vous invite à acheter un lycra épais, cela vous permettra d’éviter les catastrophes et de préserver votre intimité.

Attention les yeux !

J’ai toujours voulu avoir un maillot de bain blanc, mais autant vous l’avouer cela constitue une (très) grande prise de risques.

Avec cette couleur on ne peut pas tricher : le blanc reflète la lumière et met rarement en valeur (si ce n’est les défauts). Autre injustice, cette couleur sied à merveille aux teints halés à foncés. Si vous avez le teint pâle, faites une cure de carotène en prévision : un léger hâle est suffisant pour jouer les naïades au bord de la piscine.

Je l’ai déjà évoqué précédemment mais pour éviter le fashion faux-pas et perdre une part de mystère : DOUBLEZ votre maillot de bain !

Des adaptations nécessaires pour les poitrines généreuses

Misez sur l’élastique

Petit bémol au niveau de la brassière : ce modèle n’est pas adapté aux poitrines généreuses.

Lors de mon premier essayage, mauvaise surprise : ma poitrine n’était pas entièrement couverte par la brassière, ce fut légèrement l’angoisse ! Chaque problème a une solution : je me suis armée de mon découd-vite pour effectuer une modification majeure : insérer un élastique en bas de la brassière. Choisissez-le en polyester, votre réalisation sera soumise au chlore et à l’eau salée, vous conserverez plus longtemps votre pièce.

Voyez plus grand

Autre point de vigilance, n’hésitez pas à agrandir de quelques centimètres la hauteur de la brassière. Vous y gagnerez en confort et vous pourrez, pourquoi pas, en profiter pour participer à une compétition de beach volley.

Je vous laisse, les vagues n’attendent pas !

Bisous du coude salé

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *