Lifestyle

DIY: Paulette, la trousse de toilette qui a plus d’un tour dans sa pochette

Hello ! Comment se sont passées vos vacances ? J’imagine qu’elles vous paraissent bien loin ! La routine a repris le dessus et vous recherchez une solution pour vous évader ? Pour vous accompagner lors de vos longues soirées d’hiver à venir, pourquoi ne pas vous lancer dans les loisirs créatifs ?

Dernièrement, la couture est devenue plus tendance que jamais. La communauté des sewistas ne cesse de s’accroître sur la toile. Débutante ou couturière confirmée, la liste des projets à réaliser est pléthorique : vêtements, accessoires, linge de maison etc. Ce qui nous manque, c’est parfois le temps pour les réaliser.

Pour vous lancer, je vous propose de réaliser une trousse de toilette : il s’agit du modèle Paulette, proposé gratuitement par Louise Magazine. Ce projet couture a remporté haut la main, un sondage lancé sur mon compte Instagram. J’étais secrètement satisfaite par le résultat : transportant moi-même une multitude de choses dans mon sac à main, je possède une dizaine de pochettes pour y glisser mes élastiques, le maquillage, les masques (accessoire devenu indispensable) et tout mon bric-à-brac.

Prise dans le tumulte de ma routine quotidienne, j’ai mis un peu de temps à réaliser ce tutoriel (mon tout premier) mais j’espère qu’il vous donnera envie de vous lancer. Des explications sont déjà disponibles en ligne, néanmoins, j’apporte quelques précisions, notamment pour le montage de la doublure. Cela peut paraître abordable pour les couturièr(e)s plus expérimenté(e)s mais lorsque l’on débute, cela est une autre histoire.

Pratique et élégante, je suis certaine que Paulette vous accompagnera ,vous aussi, tous les jours ou lors de vos prochains weekend !

C’est à vous !

Les fournitures

  • Temps de réalisation estimée : 1h30
  • Niveau intermédiaire

Le modèle et le choix des tissus

Un modèle raffiné

Avec ses finitions soignées et son côté chic, vous ne pourrez pas résister à Paulette ! C’est lors d’une de mes innombrables visites sur Pinterest qu’elle m’a tapé dans l’oeil. Ce qui m’a fait craquer, c’est avant tout sa jolie forme et le soin apporté aux détails, notamment pour les empiècements en simili cuir.

Ni une, ni deux, il n’en fallait pas moins pour qu’elle trouve une place de choix sur ma (grande) liste de projets couture.

En plus, le patron est gratuit, une raison de plus pour ne pas se priver.

Des fleurs, toujours des fleurs

Je possède un amour incommensurable pour les tissus aux imprimés floraux : longtemps considérés comme dépassés, je leur trouve un charme fou .

Initialement, je destinais le tissu d’ameublement Filodendron, disponible chez Ikea, pour confectionner des housses de coussins. Cette étoffe est de très bonne facture : elle possède des couleurs chatoyantes, conçue en toile résistante et facile à nettoyer, elle était indiquée pour réaliser une trousse qui m’accompagnera tous les jours.

Une doublure flamboyante et des détails vintage

Pour la doublure, j’ai tout d’abord misé sur le côté pratique. Messieurs, si vous lisez cet article, vous n’êtes certainement pas concerné parce qui va suivre. Mesdames, combien de fois avez-vous retrouvé votre fard à paupières ou votre poudre matifiante étalés au fond de votre trousse ?

Pour ne pas tâcher ma future réalisation et la conserver le plus longtemps possible, j’ai opté pour un tissu enduit, facile à nettoyer en cas de problème. Je le voulais sombre pour limiter les dégâts mais j’ai choisi un tissu jaune imprimé qui se marie à merveille avec le tissu extérieur de la pochette, j’ai acheté le mien chez Mondial tissus.

Pour les lanières en simili cuir, j’ai vraiment eu beaucoup de mal à trouver mon bonheur. Je suis tombée sur une perle rare chez Mondial tissus : un beau simili cuir vintage avec un effet légèrement peau de pêche.

C’est l’heure du tuto !

C’est parti, à votre paire de ciseaux !

NB. J’ai dû recommencer la réalisation de la trousse : vous remarquerez une différence entre la fermeture de départ et le résultat final.

Etape 1 : impression du patron et découpage des pièces

Imprimez le patron, assemblez les pièces bords à bords et découpez les pièces.

Pour vous assurer que les pièces soient à la bonne dimension, mesurez le carré de référence.

Les valeurs couture et le nombre de pièces à découper sont indiqués pour chaque pièce.

Etape 2 : montage de la fermeture

Superposez bord à bord, la pièce 2 dans la doublure, la fermeture, et la pièce 2 dans le tissu extérieur de manière à ce que :

  • l’endroit de la doublure se trouve contre l’envers de la fermeture,
  • l’endroit du tissu extérieur soit contre l’endroit de la fermeture .

La fermeture se retrouve entre la doublure et le tissu extérieur.

Cousez les deux pièces à 5 mm du bord maximum et surpiquez à 3 millimètres pour qu’elles tiennent bien ensemble.

Tips couture :

Au départ, j’ai choisi une fermeture de 45 cm détachable, mais ma machine a fait de siennes (problème de tension du fil de la cannette), mes coutures étaient lâches et pas très esthétiques. J’ai frisé la crise de nerfs mais j’ai finalement trouvé une solution, je la partage avec vous en story Instagram. J’ai certes résolu mon problème mais certaines de mes coutures ne sont pas nécessairement réussies (manque de précision) : une révision s’impose !

J’ai recommencé mon ouvrage et pris une fermeture de 75 cm, avec un curseur agrémenté d’une libellule, pour rester dans la thématique pastorale. Le fait de choisir une fermeture éclair plus grande est un avantage : vous couperez l’excédent à la fin de cette étape, cela minimise les possibles erreurs.

Etape 3 : couture des côtés

Positionnez les pièces 3 aux extrémités de la fermeture. Tout comme à l’étape 2, vous devez avoir à nouveau :

  • l’endroit de la doublure contre l’envers de la fermeture
  • l’endroit du tissu extérieur contre l’endroit de la fermeture

En bas de la fermeture, insérez la languette en cuir (pièce 5) entre le zip et la pièce 3 en tissu extérieur. Épinglez et cousez en arrêtant la couture à 1,5 cm de chaque bord.

Arrêtez la couture à 1,5 cm de chaque côté. C’est très important pour la suite des opérations : de cette façon, vous pourrez coudre facilement la doublure.

Repassez et surpiquez, toujours en arrêtant la couture à 1,5 cm des bords.

Etape 4 : Assemblage des éléments en simili cuir

Assemblez la pièce 4 endroit contre endroit, cousez le pourtour pour les maintenir ensemble.

Pliez la pièce 5 en 2 dans le sens de la longueur, envers contre envers. Placez-la sur la fermeture, le pli vers l’intérieur. Cousez à 5 mm du bord.

Etape 5 : Montage de la trousse extérieure

A présent, épinglez la pièce 1 sur l’ensemble formé précédemment, endroit contre endroit, en faisant correspondre les repères A et A’.

Veillez à ne épingler la doublure avec et laissez bien la fermeture ouverte.

Dans le tutoriel initial, il est recommandé de cranter les bords de la trousse pour que les arrondis soient plus visibles. J’ai pris le parti de ne pas réaliser cette étape : le résultat est fidèle au modèle initial.

Etape 6 : Couture de la doublure

Dupliquez l’étape 6 mais concentrez-vous sur la doublure.

Epinglez et laissez une ouverture de 10 centimètres.

Retournez la doublure et cousez l’ouverture soit à la main pour qu’elle soit totalement invisible ou effectuez les finitions à la machine.

C’est terminé ! Vous pouvez être fièr(e) de vous ! Vous allez en faire des envieux lors de vos prochaines virées !

A très vite,

4 commentaires

  • nad et compagnie

    Je trouve ta trousse super pratique
    Et le tuto très bien expliqué
    Je me lance j ai imprimé le patron
    Objectif à gaire ce week-end
    Bisous

  • Joncqueur

    Une question au niveau des languettes côté vous en mettez une seule ou les deux je bloque complètement je comprends rien ou tuto et pourtant je suis couturière pro alors je sais pas si c’est les explications du magazine dont vient le tuto de la trousse paulette mais c’est très compliqué

    • Mademoiselle Coraline

      Bonjour, merci pour votre message. Effectivement, j’ai essayé de simplifier et d’apporter des informations complémentaires au tuto de base qui est un peu complexe à comprendre. N’hésitez pas à regarder les vidéos du tuto pour y trouver des informations complémentaires. Bon après-midi,
      Coraline

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *