Beauté

DIY: un démaquillant solide douceur de cacao

Hello, aujourd’hui je vous retrouve pour un point beauté, ça faisait tellement longtemps ! Laquelle d’entre vous n’a jamais été partiellement satisfaite par un produit de beauté ou alors dans le pire des cas, totalement déçue par des cosmétiques qui ne tenaient pas toutes leurs promesses ? Si vous avez déjà parcouru les articles du blog, vous connaissez mon très grand intérêt pour les cométiques. Depuis quelques années, je prends beaucoup de plaisir à me documenter et à réaliser mes propres cosmétiques, afin d’effectuer ma routine quotidienne. D’ailleurs, vous pouvez retrouver toutes mes recettes préférées dans la rubrique beauté.

Personnellement, je ne suis pas une très grande fan de maquillage, je l’utilise pour embellir (et parfois camoufler les signes de fatigue) mais je suis, avant tout, une fana des soins. Je recherche avant tout à préserver ma peau des multiples agressions du quotidien. Pour cela, je mise avant tout sur l’hydratation et depuis 2 ans, sur la prévention de l’apparition des signes de l’âge . Que voulez-vous, coquette un jour, coquette toujours !

Créer ses cosmétiques soi-même cela peut faire peur : de prime abord cela semble simple mais finalement lorsque l’on aperçoit la liste d’ingrédients qui s’allonge, on a une seule envie : fuir ! Pas de panique, débutante ou beautista émérite suivez le guide pour confectionner un baume démaquillant avec 2 ingrédients uniquement : l’essayer c’est l’adopter !

Suivez le guide !


En route vers le 0 déchet

Une offre pléthorique

On voit pulluler partout à la télé, dans le métro la mention « 0 déchet », même les marques distribuées dans la grande distribution se sont emparées du phénomène. Bien loin d’une tendance, il s’agit d’un véritable phénomène de société, amplifié par les confinements successifs et par la peur de la pénurie. Vous vous souvenez des rayonnages vides avec 1 paquet de pâtes et une vieille boite de thon qui se battaient en duel parce que vous aviez bien entendu le message du gouvernement qui disait de pas s’affoler ? Dans ce cas, vous et moi, nous nous sommes retrouvés avec 500gr de pates pour unique repas de la semaine et le jour de chance avec avec une touche de parmesan. Cela a fortement compromis mon objectif de bikini body. Bref passons.

De nombreux avantages

Si nous devions voir le versant positif de la pandémie de COVID-19 , nous pourrions mettre en valeur la prise de conscience qu’il était nécessaire de consommer mieux et moins. Au niveau alimentaire mais également dans tous les pans de notre vie quotidienne et notamment pour les cosmétiques. Principalement développés sous la forme solide, ces cosmétiques, ont le bénéfice d’être composés de produits naturels (restez quand même vigilants et lisez bien les étiquettes), d’être efficaces en petite quantité et dans certains cas, d’être conditionnés dans des emballages durables. Un mode de vie un peu plus slow mais qui fait du bien à la planète et à votre porte-monnaie. En gardant le même type de routine, j’ai divisé mon budget par 3, pour des résultats équivalents, voire meilleurs.


Deux ingrédients respectueux de l’environnement

Les pastilles de cacao blanc : une douceur chocolatée hydratante

En baume, en masque ou en lotion, c’est simple, cet ingrédient naturel possède de multiples propriétés ! En prime, sa douce odeur chocolatée va certainement vous faire fondre. Petit conseil : ne faites pas comme moi, ne jouez pas la gourmande. Cet ingrédient possède l’odeur du chocolat mais n’ayant pas subi le process de transformation, il est loin d’être comestible !

Ces pastilles possèdent de nombreux bienfaits : riches et nourrissantes, elles adoucissent et assouplissent les peaux sèches. Elles préviennent la déshydratation cutanée et contribuent à la régénération du film hydrolipidique naturel. Dernier argument choc : c’est un antioxydant qui aide à lutter contre les effets néfastes du temps.

Ce beurre très dur, de par sa richesse en acides gras saturés, a un effet épaississant et durcissant dans vos crèmes, baumes et savons saponifiés à froid.

Le tensioactif sodium lauroyl sarcosinate : un pouvoir moussant et assouplissant

Le tensioactif sodium lauroyl sarcosinate possède, lui aussi, de nombreuses propriétés. Derrière ce nom barbare se cache un super agent, l’allié de vos préparation maison. Communément utilisé pour la fabrication de shampoings, produits nettoyant pour le visage Le Sodium lauroyl sarcosinate est un tensioactif doté d’un pouvoir moussant. Dans notre préparation, il agit pour compléter le pouvoir hydratant du cacao.

Si vous avez une peau à tendance acnéique, la peau sèche ou même les cheveux secs, nécessitant un nettoyage doux il fera des miracles sur votre peau en la purifiant.


Une recette simplissime et rapide

2 ingrédients, 5 minutes montre en main pour réaliser la recette et un soupçon de patience pour obtenir une texture solide.

Avant de commencer, n’oubliez pas de désinfecter comme il se doit votre matériel et vos mains, le produit final est destiné à être appliqué sur votre peau, ne négligez pas cette étape très importante pour éviter les mauvaises surprises.

C’est à vous !

Recette

Relevez vos manches, désinfectez-vous les mains et vos ustensiles et zééé parti (pour celles qui possèdent la référence j’étais obligée)

  • 1/ Faites fondre le beurre de cacao dans un bol au bain-marie.
  • 2/ Hors du feu ajoutez le tensioactif Sodium lauroyl sarcosinate, puis mélangez à l’aide d’une cuillère à soupe pendant 1 minute.
  • 3/ Placez le bol dans un bain d’eau froide, puis continuer de mélanger jusqu’à refroidissement et coloration du mélange (comme sur la vidéo)
  • 4/ Coulez le mélange dans un pot, puis laissez durcir au congélateur avant utilisation.

Application

Deux options s’offrent à vous :

  •  Avec un coton : humidifiez un coton lavable avec de l’eau tiède du robinet. Passez 3 ou 4 fois le coton à la surface du baume. Démaquillez-vous, puis rincez à l’eau claire.

  • Appliquez directement sur la peau :
    Prélevez une noisette du baume et frictionnez-là dans la pomme de votre main avant de l’appliquer sur votre visage.

Le petit plus : après avoir appliqué le produit, j’utilise la mousse visage aux acides de fruits pour nettoyer en profondeur ma peau et obtenir une sensation de fraicheur. Puis, j’applique ma crème de nuit.

Conservation

Dans de bonnes conditions à l’abri de l’humidité et en respectant les conditions d’hygiène, vous pouvez le conserver 6 mois au sec.

Alors, convaincue ?

N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous avez pensé de cette recette cosmétique !

A bientôt,

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *